Les acheteurs français privilégient la mode, la beauté/santé et les loisirs

Près de la moitié des consommateurs français (40 %) déclarent acheter en ligne plus fréquemment qu’avant la pandémie. Les 26-35 ans sont ceux qui ont le plus changé leurs habitudes (54 %).

Au cours des premiers mois de la pandémie, beaucoup de statistiques sont apparues sur les catégories de produits qui avaient le plus profité ou pâti de la crise. Mais il est important de garder en tête les poids respectifs de ces catégories en valeur, en volume, et en pénétration e-commerce. La mode (Vêtements/Chaussures/Accessoires) est, en France, la catégorie avec la plus grande pénétration e-commerce, suivie par la beauté/santé et les jouets/jeux/loisirs.

Où les clients découvrent-ils les produits qu’ils achètent ?

37 % de personnes affirmant avoir découvert des produits par le bouche-à-oreille (40 % chez les femmes), la France est 5 points au-dessus de la moyenne des autres pays (32 %).

Les réseaux sociaux et les publicités sur ces réseaux sont les principaux canaux de découverte pour les 18-25 ans (54 % et 44 % respectivement). Les séniors (65+) sont en dessous de la moyenne sur tous les canaux, à l’exception des réponses “En parcourant des marketplaces” et “En parcourant des sites de marque ou des sites marchands”.