Aujourd'hui, très rares (voire inexistants en Europe) sont les sites web qui ne vous demandent pas votre consentement sur l'utilisation des cookies dans leurs services et/ou applications. Devrait-on obligatoirement les bloquer ou les accepter ? À quoi servent-ils et surtout représentent-ils un risque pour l'utilisateur ?

Partager l'article sur

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Cookies : Doit-on systématiquement les bloquer sur un site web ?

Depuis déjà quelque temps il est devenu systématique de devoir perdre une dizaine de secondes à votre arrivée sur un site web pour le consentement des cookies … Mais qu’est-ce que tout cela signifie au juste ? Que nous demande-t-on lorsqu’on nous demande d’accepter ou non les cookies, qu’est-ce que cela implique de les accepter ?

Le RGPD et les cookies

Le Règlement Général de la Protection des Données (RGPD) est un règlement européen qui prend autorité dans toute l’Union Européenne. Ce règlement porte sur la façon dont les entreprises et organisations doivent se comporter par rapport aux données personnelles de leurs utilisateurs (membres, clients, simples visiteurs …).

?À savoir : Le RGPD représente l’initiative la plus importante pour la protection des données depuis 20 ans.

Permettre aux visiteurs d’un site web de contrôler la manière dont leurs données sont utilisées et protéger les droits et libertés des personnes physiques sont les deux principaux objectifs de ce règlement. Il a d’importantes conséquences pour toute entreprise ou organisation qui propose ses services aux utilisateurs de l’UE. Une non-conformité au RGPD pour les utilisateurs de l’UE peut entraîner une lourde sanction aux propriétaires de ces sites web et/ou services !

Le consentement

Afin de mettre en pratique les objectifs décrits par le RGPD, toute entreprise ou organisation doit impérativement demander le consentement de leurs utilisateurs dans la façon de traiter leurs données personnelles (noms, adresses, e-mails, données de localisation, historiques de navigation et de recherche …).

?À savoir : Le RGPD considère également une catégorie spéciale appelée « données personnelles sensibles » soumise à des conditions de traitement plus strictes. Cela inclut :

  • Données relatives à la santé et données biométriques
  • Informations ethniques et raciales
  • Convictions politiques
  • Croyances religieuses
  • Orientations sexuelles

En effet depuis le 1er octobre 2019, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a décrété que la seule forme de consentement valide est le consentement explicite. Vous l’aurez compris, il s’agit bien sûr des bandeaux, boîtes de dialogue, etc, qui surgissent dès que vous entrez sur n’importe quel site web depuis l’Union Européenne.

Aussi, dans l’optique d’un consentement explicite sans dérives, chaque site web doit permettre le refus des cookies de façon aussi simple que leurs acceptations.

?À savoir : De plus, mis à part les cookies essentiels au fonctionnement du service, un site web ne peut pas préremplir à votre place ce formulaire de consentement, autrement il s’agirait d’un consentement dit préalable, ce qui est (explicitement ?*) défendu par la CJUE.*

Enfin, la CNIL a choisi la date du 31 mars 2021 comme fin de la période raisonnable de mise en conformité. Depuis cette date, tous les sites web consultés depuis l’UE doivent suivre les bonnes pratiques dictées par le RGPD.

Et donc c’est quoi un cookie ?

De manière générale, il s’agit tout simplement de la technique utilisée par les sites web et/ou services tiers pour recueillir des données, toutes sortes de données. On peut les voir comme une multitude de petits fichiers textes stockés soit dans un serveur soit directement dans votre navigateur, sur votre appareil (ce choix dépend généralement du type de donnée stockée).

?À savoir : au besoin, vous pouvez supprimer tous les cookies présents dans votre navigateur en cochant la case « cookies » lorsque vous supprimez l’historique de celui-ci. ?

Comme décrit dans le paragraphe précédent, en simplifiant on peut distinguer deux principaux types de cookies : ceux nécessaires au fonctionnement du/des services souhaités et les autres… En général, cette première catégorie de cookies (qu’on appelle les cookies fonctionnels) sert à faciliter et/ou rendre la navigation sur le site plus agréable, par exemple :

  • Garder en mémoire le contenu d’un panier
  • Faciliter la connexion à un compte
  • Mémoriser les préférences de langue, disposition de l’interface …
  • Mesurer le trafic et les comportements sur le site (de façon anonyme)
  • Ou encore, limiter un accès gratuit sur un site payant

Cependant, il existe d’autres catégories, et ce sont elles qui sont notamment concernées par les règlementations du RGPD et de la CJUE. Parmi ces catégories, les plus surveillés sont :

  • Les cookies liés à la publicité personnalisée (ils stockent des données relatives à vos fréquentations sur le web, afin de proposer des publicités ciblées)
  • Les cookies des réseaux sociaux (notamment pour les fonctionnalités de partage)

Pourquoi bloquer les cookies ?

Là où bloquer les cookies fonctionnels pourrait provoquer des problèmes dans le fonctionnement interne d’un site web (c’est d’ailleurs pour cela qu’il s’agit de la seule catégorie de cookie qu’on ne peut pas refuser), bloquer les cookies qui collectent des informations à but commercial n’aura aucun effet sur l’expérience utilisateur du site, on peut donc très bien s’en passer !

Vous pouvez aussi choisir d’accepter tous les cookies des sites web, mais en faisant cela vous serez très certainement susceptibles, par exemple de recevoir des annonces publicitaires en rapport avec les thématiques des sites visités et/ou des produits que vous avez consultés ou achetés.

? À savoir : Le RGPD impose également aux sites web de détailler précisément la liste des cookies utilisés ainsi que la façon dont sont traitées les données qu’ils contiennent via une page dédiée (qui peut être « Politique de confidentialité », « Politique des cookies », « Cookies », …).

Pourquoi les accepter ?

Malgré tout, on peut distinguer des cas où accepter tous les cookies peut être une bonne idée. En effet, imaginons que vous souhaitiez retrouver dans votre fil d’actualité uniquement des articles dans des thématiques qui vous plaisent et vous correspondent. Dans ce cas, accepter les cookies commerciaux lorsque vous naviguez dans des blogs ou des sites d’informations feront en sorte que les articles qui vous seront proposés à l’avenir dans votre fil d’actualité correspondra à vos centres d’intérêt ?.

? À savoir : De la même manière, accepter tous les cookies sur des sites e-commerce peut aussi vous faire gagner du temps dans vos achats sur le web en vous envoyant des résultats plus pertinents.

Conclusion

Le RGPD, la CJUE ainsi que les lignes directrices et recommandations de la CNIL ****obligent chaque site web à demander explicitement le consentement des utilisateurs dans l’utilisation des cookies et la manière dont les données qu’ils contiennent sont utilisées. Certains sont nécessaires au fonctionnement même du site web et d’autres sont utilisés uniquement à but commercial.

Sauf cas exceptionnels (sites malveillants et/ou jugés dangereux par le moteur de recherche ou votre navigateur), l’acceptation des cookies n’est donc pas un réel danger pour les utilisateurs.

De plus, ils peuvent être bénéfiques en rendant votre expérience sur le web plus simple, agréable et personnalisée selon vos centres d’intérêt.

Cependant, si vous souhaitez que vos fréquentations sur le web et vos données personnelles restent anonymes pour les sites web et services tiers, il est recommandé de n’accepter que les cookies fonctionnels sur chaque site que vous visitez.

Chez Agence IDEO, nous mettons un point d’honneur sur la facilité et l’accessibilité de ces demandes de consentement, et cela sans gêner l’expérience utilisateur ?

Vous aussi vous souhaitez être accompagnés par une équipe à l’écoute et efficace ? Nous vous aidons à réaliser votre site web vitrine ou e-commerce en conformité avec le RGPD.

Avec Agence IDEO, développons le monde de demain ?

Ne rien manquer de l'actualité digitale ?

Nos autres articles ↓

Digitaliser votre activité

Découvrez nos offres E-commerce dès 29€/mois avec premier versement de 500€. Sans engagement !

En ce moment bénéficiez d'un mois offert !